Publié le Laisser un commentaire

5 mythes sur la CBD

1. La CBD n’est pas psychoactif

Bien que la CBD ne soit pas intoxicant, dire qu’il n’est pas psychoactif est un peu une mauvaise caractérisation de la CBD.

La CBD peut avoir un effet sur l’état mental de l’utilisateur. C’est pourquoi la CBD s’est avéré si utile pour l’anxiété, la dépression et les maladies mentales.

Il est plus exact de dire que la CBD est non-intoxiquant plutôt que non-psychoactif.

2. La CBD est sédatif

Alors que certaines personnes peuvent trouver que la CBD est sédatif, pour d’autres, même à fortes doses, la CBD s’est avéré être alertant ou non sédatif.

L’effet sédatif de certains produits à base de CBD peut être attribué à des terpènes sédatifs, comme le myrcène, contenus dans les produits qui sont des extraits de plantes entières ou de plantes entières.

3. La CBD est un agoniste inverse du CB1 comme le Rimonabant

Le rimonabant est un agoniste inverse des cannabinoïdes de synthèse qui était utilisé pour traiter l’obésité et le syndrome métabolique en Europe.

Le rimonabant a rapidement été retiré du marché en raison de ses graves effets secondaires, notamment l’anxiété, les idées suicidaires et les nausées.

La CBD, quant à lui, n’agit pas comme un agoniste inverse sur le récepteur CB1 et ne provoque donc pas les mêmes effets secondaires désagréables que le Rimonabant.

La CBD agit plutôt comme un antagoniste du récepteur CB1. C’est en partie grâce à cela que la CBD peut atténuer certains des effets indésirables du THC.

4. La CBD est légale en France

Le statut juridique de la CBD reste encore un point d’ombre.

Alors que la plupart des avocats travaillant dans le domaine du cannabis affirment que la CBD issu du chanvre est légal tant qu’il provient d’une culture conforme à la Farm Bill, il reste encore à clarifier le statut légal de la CBD. Mais comme il est légal en Europe, mais avec un maximum de 0,2% de thc, il devrait être légal en France.

5. La CBD se transforme en THC dans l’organisme

Cette idée fausse provient d’une étude qui a montré que cette conversion était possible dans certaines circonstances expérimentales.

Cependant, il n’y a aucune preuve que cette conversion se produise dans le corps humain lorsqu’une personne prend de la CBD.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *