Publié le Laisser un commentaire

Le CBD pour les acouphènes : peut-il arrêter les bourdonnements ?

CBD acouphènes

Les acouphènes sont actuellement incurables et peuvent être extrêmement difficiles à traiter. Par définition, les acouphènes sont une affection neurologique et audiologique qui touche des millions de personnes dans le monde. Comme il n’existe pas de traitement médical pour ces derniers, les personnes qui en souffrent sont laissées à elles-mêmes pour trouver des traitements naturels qui peuvent les aider. De nombreuses personnes qui souffrent d’acouphènes ont essayé le CBD pour les aider à soulager leurs maux.

Qu’est-ce que les acouphènes ?

Les acouphènes sont définis par la sensation de bourdonnement ou de bruit persistant dans les oreilles. Les symptômes comprennent l’audition de sons tels que des bourdonnements, des sonneries, des sifflements et des rugissements. Dans les cas extrêmes, ces sons empêchent même la personne d’entendre d’autres sons.

Il n’existe pas de cause unique et définitive des acouphènes, mais les facteurs suivants peuvent y contribuer :

Perte auditive

Accumulation de cérumen

Blessure au cou

Bruits forts persistants

Blessure à l’oreille

Infection de l’oreille

La cause la plus fréquente des acouphènes est cependant la détérioration des cellules ciliées de la cochlée. La cochlée est un os en spirale situé dans notre oreille. C’est elle qui convertit les sons que nous entendons en impulsions électriques. Le cerveau traite ensuite comme une fréquence sonore et nous permet d’entendre.

Lorsque les cellules ciliées de la cochlée sont endommagées, le cerveau augmente l’activité neuronale. Cela permet de maintenir une détection efficace des signaux neuronaux. À titre d’exemple, cela revient à utiliser davantage d’antennes pour améliorer le signal de votre radio.

Cette activité accrue, définie comme une hyperactivité, est à l’origine des bruits excessifs qui prennent la forme d’acouphènes.

Cela dit, des recherches plus récentes ont provisoirement établi des liens entre acouphènes et épilepsie. Deux scientifiques américains spécialistes de l’appareil auditif se sont penchés sur le sujet. Ils ont suggéré dans leurs recherches que les acouphènes pourraient être définis comme un type d’épilepsie sensorielle. Cela serait due à l’hyperactivité des sections auditives du cerveau.

Ces liens bien explorés entre acouphènes et activité neuronale sont une première avancée positive. Le CBD pourrait bien avoir un rôle à jouer dans la lutte contre les symptômes. 

Rappel : qu’est-ce que le CBD ?

Le CBD, abréviation de cannabidiol, est l’un des plus de 100 cannabinoïdes présents dans la plante de cannabis. Le CBD peut être extrait des fleurs, des feuilles et des bourgeons des plantes de cannabis et est contenu dans le cannabis et le chanvre.  Les plantes de chanvre sont très similaires aux plantes de marijuana, mais elles contiennent des niveaux beaucoup plus faibles de THC (tétrahydrocannabinol), l’ingrédient actif de la marijuana qui provoque des effets psychoactifs.

Le CBD est nettement différent du THC et ne provoque pas d’effets psychotropes.

Le CBD est désormais largement disponible en France, en Europe et aux États-Unis, de nombreuses marques et entreprises vantent les mérites médicinaux du CBD. Les vertus souvent mises en avant sont le soulagement de la douleur, les propriétés anti-inflammatoires, le soulagement de l’anxiété et de la dépression et l’insomnie.

Il existe aussi deux formes rares d’épilepsie qui sont traitées par le CBD via un médicament appelé Epidiolex.

Acouphènes, CBD et système endocannabinoïde : 

Pour comprendre comment le CBD peut potentiellement aider les personnes souffrant d’acouphènes, il faut comprendre le système endocannabinoïde (SEC).

Le système endocannabinoïde est composé de trois parties principales. Il s’agit des endocannabinoïdes (cannabinoïdes naturellement présents dans l’organisme), des récepteurs de cannabinoïdes et des enzymes. Le rôle du SEC est de favoriser l’homéostasie par la régulation de nombreuses fonctions corporelles. Ces fonctions sont par exemple liées au sommeil, la mémoire et l’humeur.

Les deux principaux types de récepteurs cannabinoïdes sont :

Les récepteurs CB1, présents dans le cerveau et la moelle épinière,

Les récepteurs CB2, présents dans les cellules immunitaires. Ces deux types de récepteurs réagissent à la présence de cannabinoïdes comme le THC et le CBD.

Recherches actuelles sur les acouphènes et le CBD

Des données émergentes montrent que ces récepteurs jouent un rôle dans l’homéostasie et même dans votre capacité à entendre. Ces recherches ont amené certains scientifiques à se demander si les cannabinoïdes pouvaient constituer un traitement pour les troubles auditifs tels que les acouphènes. À ce jour, il n’y a pas encore eu beaucoup de recherches sur l’efficacité du CBD dans le traitement des troubles auditifs, mais une étude menée en 2015 dans laquelle des rats de laboratoire ont été traités avec du CBD sous forme d’huile a montré que le CBD n’était pas efficace pour traiter les troubles auditifs.

Nous pouvons toutefois examiner les recherches existantes sur le CBD qui pourraient bien être applicables aux symptômes des acouphènes. Par exemple, nous connaissons depuis un certain nombre d’années les propriétés antiépileptiques du CBD et cela pourrait bien se traduire par des acouphènes.

En outre, il est bien documenté que les acouphènes entraînent un risque accru de dépression, de stress et d’anxiété chez les personnes qui en souffrent. Ainsi, la myriade d’études qui montrent l’efficacité du CBD dans la lutte contre le stress, la dépression et l’anxiété suggère qu’il a le potentiel de gérer certains des symptômes ultérieurs des acouphènes.

En ce qui concerne le stress et l’anxiété, l’une des études pionnières, également référencée par le National Institute on Drug Abuse (NIDA USA), souligne que le CBD réduit le stress chez les rats. Les chercheurs ont détecté une diminution des signes comportementaux et physiologiques de stress et d’anxiété chez les rats exposés au CBD.

Nous pouvons toutefois examiner les recherches existantes sur le CBD qui pourraient bien être applicables aux symptômes des acouphènes. Par exemple, nous connaissons depuis un certain nombre d’années les propriétés anti-épileptiques du CBD et cela pourrait bien s’appliquer aux acouphènes.

Il a également été démontré que le CBD a un impact positif sur la dépression. Cela est dû au lien entre les faibles niveaux de sérotonine et la dépression. En 2019, le Dr Gorgio (USA) et un autre chercheur ont constaté que le CBD avait un effet positif sur les récepteurs de la sérotonine dans le cerveau, tout en produisant des effets antidépresseurs et anti-anxiété. 

En ce qui concerne les études qui ont directement examiné la relation entre le CBD et les acouphènes, la plus importante a peut-être été menée en 2020 par le Dr Cosentino et son équipe (Italie).

Ils ont découvert que les cannabinoïdes sont impliqués dans le traitement neuronal au sein du système auditif. Les chercheurs concluent également que le CBD a le potentiel de réduire la perte auditive, la perception des acouphènes et les facteurs de risque des acouphènes. Cela dit, ils ont également déclaré qu’il était nécessaire de poursuivre les recherches sur les acouphènes et le CBD chez l’homme.

Le CBD et les traitements existants contre les acouphènes

La demande croissante de recherches supplémentaires sur le CBD et les acouphènes est due, en partie, au fait que les grandes instances médicales Europénnes n’ont pas encore approuvé de remède efficace, ni même de traitement pour les acouphènes.

Les traitements existants les plus courants pour les acouphènes sont la thérapie comportementale et les appareils auditifs. La majorité des audiologistes recommandent une combinaison de ces deux types de traitement. La thérapie comportementale prenant la forme d’une gestion du stress et d’une thérapie cognitivo-comportementale.

Il a été démontré que cette combinaison aide les patients souffrant d’acouphènes et réduit le stress, qui peut exacerber les symptômes. Les stratégies comportementales, telles que celles décrites ci-dessus, permettent aux patients de modifier la réponse de leur cerveau aux acouphènes au point de ne plus être gênés par les sons fantômes et, dans certains cas, de ne plus les entendre du tout.

Le combat du CBD contre l’anxiété pourrait être reproduite dans la lutte contre les acouphènes. Les études mentionnées dans la section précédente décrivent les différentes façons dont le CBD peut aider, notamment à gérer le stress et l’anxiété.

Cela dit, il est important de noter qu’aucun des traitements mentionnés ci-dessus ne permet de guérir les acouphènes. Au contraire, ils aident le patient à gérer ses symptômes et à rendre sa vie quotidienne plus facile à gérer.

I est toujours important de parler à un professionnel de la santé avant de commencer à utiliser le CBD comme traitement.

Nos recommandations lors de l’achat de CBD pour les acouphènes :

Nos recommandations lors de l’achat de CBD pour les acouphènes :

N’hésitez pas à discuter avec votre médecin ou votre audiologiste concernant le CBD. Il pourrait vous faire un retour d’expérience concluant.

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a déclaré dans son examen critique du cannabidiol en 2017 qu’il n’y avait “aucun problème pour l’utilisation récréative du CBD ou de problèmes liés à la santé publique associés à l’utilisation de CBD pur.”

En France, il existe une limite légale de 0,2 % de la quantité de THC dans un produit CBD donné. Il est important de se référer aux lois de votre propre pays de résidence avant de tenter un achat.

Vérifiez les commentaires sur la boutique de CBD de votre choix. Les avis sur les produits et les commentaires des clients vous donnent une première impression sur la qualité.

Privilégiez les produits sans OGM, qui utilisent des ingrédients naturels de haute qualité. 

Soyez attentif aux différentes méthodes de livraison pour connaitre la provenance des produits. Il existe aujourd’hui un éventail éblouissant de produits à base de CBD sur le marché (patchs, capsules, liquides de vaporisation de CBD..) Tous ces produits ont leurs propres avantages et inconvénients. Il est important de mener vos propres recherches pour savoir ce qui convient le mieux à vos besoins.

Conclusion

Les patients souffrant d’acouphènes peuvent se tourner vers le CBD pour tenter de traiter leurs symptômes. En effet, des études récentes ont montré que les acouphènes sont une forme d’épilepsie sensorielle. Il manque cependant plusieurs preuves scientifiques pour soutenir le CBD comme méthode 100% efficace de traitement des acouphènes. Une étude a même montré que le CBD aggravait les acouphènes au lieu d’aider à soulager les symptômes.

Vous voulez essayer le CBD comme traitement contre votre acouphène ? Vous avez raison !  Nous vous conseillons notre huile de CBD 10% pour commencer. Elle est à prendre à la fin de chaque repas en même temps que vos médicaments. 

Publié le Laisser un commentaire

Quels types de CBD pour aider à dormir ?

Quel CBD choisir pour dormir ?

La CBD et le sommeil

Ces dernières années, l’utilisation du chanvre et du CBD pour le traitement médicinal a augmenté de manière significative. Plus précisément, on a découvert que le CBD pouvait avoir des effets bénéfiques sur des symptômes comme l’insomnie. Voici quelques informations sur ce qu’est le CBD et sur son impact sur votre sommeil et votre corps pendant la nuit.

En France, selon une étude récente, plus de la moitié des personnes ont du mal à dormir. De nombreux facteurs peuvent expliquer ce phénomène de société. Le stress ou encore les multiples sollicitations liées aux écrans disposent d’effets négatifs sur notre santé. Avec le temps, le corps a tendance a de moins en moins fabriqué l’hormone du sommeil : la mélatonine. Cette dernière est synthétisée naturellement par notre corps la nuit et permet de réguler de nombreuses sécrétions hormonales.

Dans cet article nous nous intéresserons au CBD et à ses vertus pour dormir plus facilement.

Qu’est-ce que sont les cannabinoïdes et donc le CBD ?

Les cannabinoïdes sont des composés chimiques qui se lient ou s’attachent à certains récepteurs du système nerveux central et agissent comme des messagers chimiques. Selon le cannabinoïde spécifique, il peut avoir des effets variés sur le corps.

Les cannabinoïdes les plus connus et probablement les plus étudiés sont le cannabidiol (CBD) et le tétrahydrocannabinol (THC). Nous savons que le THC est le cannabinoïde à l’origine de l’effet euphorisant provoqué par la consommation de cannabis.

Le CBD diffère du THC et ne provoque pas d’effets psychoactifs ou de “high”. Parce qu’il ne provoque pas d’effets psychoactifs et qu’il peut aider dans certains cas de douleur, d’anxiété et d’insomnie. Le CBD gagne de plus en plus de crédibilité dans le domaine médical.

Comment le CBD et les cannabinoïdes fonctionnent-ils ?

Tout n’est pas complètement compris sur la façon dont les cannabinoïdes (y compris le CBD) fonctionnent. Ce que la recherche nous apprend, c’est que le CBD et les cannabinoïdes interagissent avec les protéines et les cellules du cerveau. Un système découvert relativement récemment pourrait également apporter des réponses.

Le système endocannabinoïde et le sommeil :

Les chercheurs ont découvert que le système endocannabinoïde joue un rôle dans le maintien de certaines fonctions corporelles, comme l’humeur, l’appétit, le sommeil et la régulation des rythmes circadiens. Le système endocannabinoïde comprend un réseau de récepteurs cannabinoïdes dans le cerveau et le système nerveux central, dont les deux principaux récepteurs identifiés sont CB1 et CB2.

Les cannabinoïdes se fixent sur ces cellules et ont des effets variés. En ce qui concerne la façon dont ils peuvent affecter le sommeil, certaines recherches indiquent que le cannabinoïde CBD peut interagir avec des récepteurs spécifiques, affectant potentiellement le cycle veille/sommeil. 

Les cannabinoides sont un groupe de substances chimiques qui activent naturellement des récepteurs dans notre corps. C’est pour cela qu’ils sont bien acceptés par notre organisme et peuvent procurer un effet d’apaisement. C’est cette sensation qui est souvent recherchée par les consommateurs et qui leur permet de mieux dormir. 

De manière générale, le CBD (cannabidiol) peut également réduire l’anxiété et la douleur, qui peuvent toutes deux nuire à un sommeil réparateur. En réduisant certains symptômes, il est également possible que le sommeil s’améliore.

Les recherches réalisées sur le CBD

Bien que d’autres études doivent être réalisées, certaines recherches soutiennent la théorie selon laquelle le CBD et les cannabinoïdes peuvent améliorer le sommeil. Cette étude publiée dans la revue Medicines a porté sur 409 personnes souffrant d’insomnie. Les données ont été recueillies de juin 2016 à mai 2018. Les participants ont évalué leurs symptômes d’insomnie sur une échelle de 1 à 10, 10 étant le plus grave. Les symptômes de départ ont été notés 6,6 en moyenne.

Les participants ont été traités en utilisant la fleur de cannabis avec des méthodes de combustion variées (pipe, vaporisation…). La puissance du THC était en moyenne de 0,2% et limitée à 0,3%. La puissance du CBD était en moyenne de 5,7 % et limitée à 30 %. Après avoir consommé du CBD, les participants ont évalué les symptômes à 2,2 en moyenne, soit une diminution de 4,5.

Les résultats indiquent que les cannabinoïdes présents dans le cannabis diminuent les symptômes de l’insomnie. Mais l’étude portait sur l’utilisation de la fleur de cannabis, qui contient plusieurs cannabinoïdes. Il est difficile de déterminer si le soulagement de l’insomnie était dû au CBD ou à un autre cannabinoïde.

Dans une autre étude publiée dans le Permanente Journal, 72 adultes souffrant d’anxiété et ayant un mauvais sommeil ont été impliqués. Les participants ont rempli des évaluations de l’anxiété et du sommeil au début de l’étude et lors du suivi du premier mois. Les participants à l’étude ont reçu 25 Mg de CBD sous forme de gélules. Ceux qui souffraient principalement de troubles du sommeil ont pris la dose le soir. Les participants qui souffraient principalement d’anxiété ont pris la dose de CBD le matin.

Après le premier mois, les scores d’anxiété ont diminué chez 79 % des personnes. Les scores de sommeil se sont améliorés chez 66 % des participants, ce qui indique une diminution des troubles du sommeil. Les résultats suggèrent que le CBD a réduit les difficultés de sommeil chez de nombreux participants. Mais si la diminution des symptômes d’anxiété est restée constante pendant toute la durée de l’étude, les scores de sommeil ont fluctué au fil du temps.

Plusieurs études de moindre envergure ont également soutenu l’utilisation de l’huile de CBD pour améliorer le sommeil. Par exemple, une étude de cas portant sur une fillette de 10 ans souffrant d’un trouble de stress post-traumatique et d’un mauvais sommeil a été traitée avec du CBD. 

Un essai de 25 MG d’un produit de CBD a été administré à l’heure du coucher. Une dose supplémentaire de 6 à 12 mg de CBD a été administrée par spray sublingual pendant la journée pour traiter l’anxiété. La quantité et la qualité du sommeil se sont progressivement améliorées pendant cinq mois.

Bien que de nombreuses preuves montrent que le CBD et les cannabinoïdes peuvent améliorer le sommeil, les résultats ne sont pas définitifs et des recherches supplémentaires doivent être menées.

Les différentes formes de CBD

Selon la législation de votre pays, vous pouvez avoir besoin d’une ordonnance médicale pour obtenir des produits à nase de CBD. Cependant, les lois continuent d’évoluer rapidement, donc dans un avenir proche, cela pourrait être différent.

À travers le CBD, on parle également beaucoup de CBG. Le cannabigérol de son vrai nom est une molécule présente dans le chanvre. Ses effets se rapprochent énormément de ceux du CBD et sa prise reste similaire aussi. Il est par contre beaucoup plus rare et complexe à extraire du chanvre ce qui explique qui soit moins populaire.

Les fleurs : il s’agit du produit brut qui peut être consommé de plein de manières différentes (avec du tabac, en infusion…).

La résine : elle est souvent synonyme d’une concentration élevée de CBD et se consomme généralement par vaporisation.

Les aliments : Divers types de produits infusés à l’huile de CBD sont disponibles, notamment des oursons en gélatine, des gâteaux et des biscuits. Les produits indiquent généralement la concentration de CBD en milligrammes.

L’huile de CBD (full spectre) peut être placée sous la langue. Elle peut également être infusée dans différents produits (thé, yaourt, fromage blanc… ). Il est également possible de la prendre sous forme de goutte directement sur la langue. 

Vaporisation : l’extrait de CBD peut être utilisé dans un vaporisateur ou un stylo à vape. Lorsque l’extrait se réchauffe, il crée une vapeur qui est inhalée.

Les autres huiles : le CBD existe également sous forme de différentes huiles aromatisées. Quelques gouttes peuvent être ajoutées à des boissons.

L’huile de CBD est disponible en différentes concentrations. Comme la recherche est en cours, la dose exacte pour traiter les problèmes de sommeil peut ne pas être entièrement connue. Il faudra peut-être procéder par essais et erreurs pour déterminer ce qui fonctionne le mieux.

Les bonbons à base de CBD existent aussi sous différentes formes et proposent à chaque fois d’un goût ou d’une saveur particulière. Ils se présentent généralement sous forme de capsules ou de comprimés à mettre sous la langue comme un bonbon classique. Ils restent généralement assez onéreux car leur concentration en CBD est forte. Selon de nombreux avis (clients) il ne s’agit pas de la meilleure forme pour traiter les problèmes d’insomnies ou de douleurs diverses.

Quelques conseils pour bien choisir ses produits à base de CBD pour dormir 

Si vous consommez d’ores et déjà des produits à base de CBD pour dormir, vous pouvez essayer de varier la typologie des produits. Exemple si vous prenez de l’huile, n’hésitez pas à essayer les fleurs en vaporisation ou en infusion. Vous commencez à consommer du CBD, nous vous conseillons un produit assez commun comme l’huile 10% (full spectre). Vous pourrez progressivement augmenter le dosage si vous sentez le besoin ou que les effets ne sont pas suffisants. Au contraire, vous pouvez arrêter ou baissez le dosage de votre consommation. La CBD ne provoque pas d’accoutumance particulière à travers un usage normal c’est aussi ce qui a démocratisé son usage.

Comme il existe de nombreuses façons d’ingérer le CBD, il y a des tonnes de produits CBD parmi lesquels choisir. Si vous ne savez pas par où commencer, nous vous conseillons de découvrir un produit comme l’huile 10%.

N’hésitez pas à faire un tour sur notre boutique en ligne pour découvrir d’autres produits. Notre équipe expédie chaque jour toutes vos commandes pour une livraison en 24/ 48h.

Publié le Laisser un commentaire

Quels sont les bienfaits de l’huile de CBD contre l’arthrose ?

CBD arthrose

L’huile de CBD comme option de traitement de l’arthrose ?

Le CBD (le cannabidiol non psychotrope du cannabis) devient une option thérapeutique de plus en plus populaire et peut offrir des avantages uniques pour l’arthrose et les douleurs articulaires. Il a été démontré qu’il atténue la douleur et de l’inflammation après sa prise sous forme d’huile. Vous envisagez de consommer du CBD pour soulager les douleurs liées à l’arthrose ? Nous avons demandé l’avis d’experts pour vous aider à prendre une décision éclairée.

Qu’est-ce que l’arthrose ?

L’arthrose est la forme d’arthrite la plus courante et touche plus de 10 millions de personnes en France. L’arthrose est une maladie dégénérative des articulations affectant aussi le cartilage. Elle se définit par une perte de souplesse et d’amplitude des mouvements due à une augmentation de la densité osseuse et à des excroissances osseuses (ostéophytes).

L’arthrose est également définie par :

– Dégénérescence de l’articulation

– Des gènes articulaires

– Une neuropathie périphérique.

Quels sont les symptômes de l’arthrose ?

– Douleur

– Raideur

– Diminution du mouvement dans l’articulation

– Gonflement

Qu’est-ce que le CBD ?

Le cannabidiol  est un composé que l’on trouve dans la plante de cannabis. Contrairement au THC, qui est un autre composé, le cannabidiol n’est pas psychotrope et ne crée donc pas le “high” pour lequel la plante est généralement connue.

Il a été démontré que le CBD est :

– Anti-inflammatoire

– Antioxydant

– Antiémétique

– Antipsychotique

– Neuroprotecteur.

Le CBD peut-il aider à soulager l’arthrose et comment ?

Les symptômes de l’arthrose englobent les douleurs inflammatoires, nociceptives et neuropathiques. Le CBD est un cannabinoïde exogène (qui agit sur notre système cannabinoïde endogène pour fonctionner en tant qu’antioxydant. Il peut ainsi diminuer l’inflammation et agir comme analgésique.

Historiquement, l’arthrose a été considérée comme une arthrite non inflammatoire, mais des preuves récentes montrent le rôle de l’inflammation dans les symptômes de l’arthrose, ainsi que dans la progression de la maladie. L’intervention du CBD peut offrir une opportunité de ralentir la progression de l’arthrose. Cela se manifeste en diminuant l’inflammation, à la fois systématiquement et localement. L’interaction du CBD avec votre système immunitaire et son effet antioxydant potentiel peuvent contribuer à diminuer les symptômes associés à l’arthrose et à améliorer la qualité de vie.

Quelles sont les recherches sur le CBD et son efficacité contre la douleur ?

l a été démontré que le CBD ingéré empêche les signaux de douleur d’atteindre votre cerveau en se liant à des récepteurs spécifiques à cette dernière.

Il a été démontré que le CBD ingéré atténue la sensation centrale et le développement de la douleur neuropathique.

En application locale le CBD diminue les sensations de douleur localement en réduisant la mécano sensibilité des nocicepteurs de vos articulations.

Localement, le CBD peut réduire le gonflement des articulations et diminue l’infiltration des cellules immunitaires, l’inflammation et l’épaississement du tissu conjonctif qui tapisse vos articulations.

Il a été démontré que le CBD aide à soulager l’anxiété et les troubles du sommeil associés aux douleurs chroniques.

Le CBD ne crée pas de dépendance et ses effets secondaires connus sont minimes. Extrait du cannabis sativa, le CBD appartient à une famille de plantes qui sont utilisées pour leurs propriétés médicinales. Selon les études du docteur Roger Lemens, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour prouver l’efficacité du CBD. Cependant, il déclare : “Des études menées chez certains patients indiquent que le CBD, lorsqu’il est administré par injection ou sous forme transdermique, peut avoir des effets anti-arthritiques. Ils sont indépendants des récepteurs cannabinoïdes. En plus de contribuer à contrôler l’inflammation, les cannabinoïdes réduisent la douleur. Cela se fait en activant les récepteurs CB1 centraux et périphériques. Les récepteurs CB2 périphériques et les cibles de récepteurs non cannabinoïdes sensibles au CBD.” 

Il a été démontré finalement que le CBD peut réduire les réactions inflammatoires aigus.

Comment utilisez le CBD pour soulager la douleur ?

Les produits à usage local sont adaptés au soulagement immédiat de la douleur et semblent être particulièrement utiles pour les personnes atteintes d’arthrose. Ils ne pénètrent pas dans la circulation sanguine et n’ont donc d’effet que sur le site où ils sont appliqués. Les produits se présentent sous forme de crèmes et d’huiles. Elles sont absorbées par la peau et peuvent avoir des effets anti-inflammatoires et antinociceptifs.

Les produits ingérés eux pénètrent dans la circulation sanguine et traversent la barrière hémato-encéphalique, produisant des effets systémiques sur l’ensemble du corps. Le produit lorsqu’il est ingérable traverse également votre système digestif. Cela signifie que vous mettrez plus de temps à ressentir leurs effets. Ils sont également susceptibles de durer plus longtemps.

La fondation canadienne contre la polyarthrite et la rhumatoïde recommande l’administration de CBD par voie orale (huile 20%), ou bien par application topique (crême). Elle ne recommande pas les bonbons médicaments, car le dosage est imprévisible. Le vapotage n’est pas non plus conseillé en raison des effets négatifs possibles sur votre système respiratoire, ainsi que des inflammations potentielles.

Une étude à montrée que lorsque les huiles sont prisent sous la langue, où elles sont rapidement absorbées dans le sang. Cette recherche universitaire de Northstate (californie) a prouvée qu’une personne souffrant d’une douleur articulaire voit cette dernière réduire de façon drastique après l’utilisation d’une huile de CBD. 

Si vous souhaitez essayer le CBD pour la première fois, commencez par une faible dose, comme l’huile 10%. Il est important de se rappeler que vous ne ressentirez pas immédiatement les effets des produits ingérés. Même si vous ne remarquez rien dans les premières heures, ne consommez pas plus au début. Vous pourrez toujours augmenter votre dose plus tard, mais pas la réduire une fois que vous l’aurez déjà ingérée. 

Le CBD est-il légal en France ?

La légalité du CBD en France a suscité une certaine confusion quant à la relation entre le CBD et le cannabis. Voyons les choses en détail : 

Le chanvre est la version masculine de la plante de cannabis qui doit contenir 0,2 % ou moins de THC dans le produit fini. Il été officiellement légalisé à l’échelle nationale dans les année 1990, bien qu’il n’ait pas été illégal avant cela, et qu’on le trouve depuis longtemps dans des produits inoffensifs tels que des serviettes, des colliers, des vêtements et des draps.

Le CBD peut être extrait à la fois du chanvre (la version mâle de la plante de cannabis qui ne peut pas vous faire “planer”), et du cannabis (la version femelle qui est connue pour avoir un taux de THC bien élevé).

Le CBD extrait du cannabis est légal en France et même dans toute l’Europe. Les produits comme les huiles 5%, 10% et 20% sont aussi totalement légales.

Bunny CBD est un fournisseur réputé de produit à base de cannabidiol qui expédie dans toute la France en 24/48h. La livraison est offerte dès 50 euros.

Conclusion : faut-il prendre du CBD pour l’arthrose ?

Votre santé est personnelle, et la façon dont vous choisissez de gérer l’arthrose et vos douleurs articulaires dépendra de plusieurs facteurs liés à votre mode de vie. La fondation Française contre l’arthrose signale que le CBD peut être une option bénéfique pour les personnes atteintes d’arthrite. Elle recommande de discuter de tous les traitements avec votre prestataire de soins. Pour beaucoup, les produits à base de ce cannabinoïde doux et non psychotrope peuvent soulager la douleur chronique de l’arthrose. Les effets secondaires sont minimes voir inexistant. Si vous pensez qu’il pourrait vous être utile dans le traitement de votre arthrose, n’oubliez pas de commencer par une faible dose pour évaluer si vous souhaitez l’utiliser en complément de votre traitement personnalisé. 

Une douleur articulaire ? Nous conseillons notre produit phare, l’huile de CBD 20%, son utilisation réduira vos rhumatismes de manière générale. 

Notre huile est Bio et full Spectrum, de plus nous essayons de réduire au maximum nos prix afin que nos produits restent le plus abordable possible comparé aux prix exorbitants de certains de nos concurrents. Votre santé est notre priorité ! 

Publié le Laisser un commentaire

Comment réduire votre tolérance au THC ?

Diminuer resistance THC

Si vous fumez depuis un certain temps, vous avez peut-être déjà eu du mal à supporter une tolérance trop élevée. Le problème commence lorsqu’il faut de plus en plus de cannabis pour obtenir les mêmes effets. En particulier pour les usagers médicaux, la diminution de l’efficacité de leurs médicaments pose un problème important et potentiellement coûteux.

Le T-Break classique

Le T-Break ou Tolerance Break est le moyen le plus courant pour une personne de réduire sa tolérance. La prise d’un T-Break est la méthode éprouvée pour réduire la tolérance. Si vous arrêtez de consommer, vous réinitialiserez votre tolérance en fonction de la durée de votre abstinence.

Bien sûr, personne n’apprécie une pause de tolérance. En tout cas, pour les personnes qui dépendent des propriétés médicales, les ruptures de tolérance impliquent essentiellement un compromis entre souffrir des symptômes maintenant ou souffrir plus tard. Personne ne se pose vraiment la question de savoir si une pause de tolérance fonctionne, mais la mener à bien est une autre histoire.

Le cycle des cannabinoïdes

Vous avez probablement entendu parler du THC et du CBD. Ce sont deux des nombreux cannabinoïdes actifs de la plante Cannabis sativa. Sans vouloir écrire un roman sur ce qu’ils font, le THC procure l’expérience psychoactive tandis que le CBD provoque de nombreuses sensations corporelles.

La plupart des gens n’ont aucune idée de la relation étendue et complexe qui existe entre le CBD et le THC. Pour faire simple, le THC et le CBD interagissent fortement l’un avec l’autre. En langage chimique, ce sont des antagonistes chimiques. Si vous avez un ami qui fait du dab, demandez-lui absolument s’il apporte du CBD au cas où il irait trop loin. Ils le font ou devraient le faire.

Qu’est-ce que cela signifie ?

La relation entre le THC et le CBD va plus loin. On pense que vous pouvez consommer du CBD pour réduire la tolérance au THC et que le THC peut réduire votre tolérance au CBD. Une seule étude réalisée en 1993 a révélé que même une seule dose de CBD peut augmenter les récepteurs endocannabinoïdes de 15 à 19 %.

Les patients doivent bien sûr consulter leur médecin avant de changer de médicament et nous ne sommes certainement pas des médecins, alors faites vos propres recherches.

En résumé :

Faites une pause de tolérance ou essayez le cycle cannabinoïde, en passant du CBD au THC. Plus de CBD réduit la tolérance au THC et plus de THC réduit la tolérance au CBD.

Découvrez tous nos produits à base de CBD directement sur notre boutique en ligne.

Publié le Laisser un commentaire

CBDA VS CBD : QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ?

CBD et CBDa

Vous avez certainement déjà entendu parler du CBD.

Mais à mesure que le marché continue de grandir et que les consommateurs plus en profondeur sur cette industrie, de plus en plus de questions émergent sur les autres cannabinoïdes et leurs utilisations potentielles.

L’un d’entre eux est le CBDa.

Alors, qu’est-ce que le CBDa, et quelle est la différence entre le CBDa et le CBD ?

Voyons cela de plus près…

QU’EST-CE QUE LE BCDA ?

Le CBDa, ou acide cannabidiolique, n’a commencé à attirer l’attention que récemment, alors que la popularité du CBD ne cesse de croître.

Le CBDa est très similaire au CBD tel qu’il est présent naturellement dans les plantes de chanvre, mais il n’interagit pas de la même manière avec les récepteurs endocannabinoïdes du corps.

On pense que le CBDa inhibe certaines enzymes présentes dans le corps, mais les scientifiques n’effectuent des recherches sur ce composé que depuis 2008, et il reste donc beaucoup à apprendre sur son fonctionnement et ses véritables effets sur le corps humain.

La façon la plus simple de comprendre le CBDa est de le considérer comme du CBD “brut”.

La plante de chanvre produit de l’acide cannabidiolique à partir du CBGa (acide cannabigérolique), qui est un précurseur d’un certain nombre de composés cannabinoïdes.

Le CBDa est alors un précurseur chimique du CBD, le composé final étant obtenu par un processus appelé décarboxylation.

QUELLE EST LA DIFFÉRENCE ENTRE LE CBDA ET LE CBD ?

En substance, le CBDa est la version “brute” du CBD, on peut donc dire que les deux sont très similaires.

Au niveau moléculaire, le CBDa devient du CBD en perdant un atome de carbone et deux atomes d’oxygène lors de la décarboxylation.

Une étude a révélé que le CBDa réduisait les “vomissements induits par les toxines et les mouvements” chez les rongeurs, concluant que “le CBDA est prometteur comme traitement des nausées et des vomissements, y compris les nausées d’anticipation pour lesquelles aucune thérapie spécifique n’est actuellement disponible.”

Malgré cela, nous en savons encore très peu sur le CBDa et l’impact qu’il pourrait avoir sur le corps humain, et il y a encore beaucoup à apprendre sur les façons dont le CBDa pourrait être bénéfique.

LE CBDA EST-IL MEILLEUR QUE LE CBD ?

Lorsqu’il s’agit de cannabinoïdes comme le CBD ou le CBG, il n’existe pas de composé unique qui soit meilleur ou pire que les autres.

Au contraire, nous croyons fermement qu’il faut suivre l’exemple de la mère nature et nous pensons que la meilleure façon de tirer parti de la plante de chanvre tout entière est d’utiliser une huile de CBD à spectre complet.

Les produits CBD à spectre complet contiennent tous les cannabinoïdes, flavonoïdes, terpènes et autres composés qui sont présents dans les plantes à l’état naturel.

Cela ouvre la porte à l’effet d’entourage, c’est-à-dire que tous les composés travaillent à l’unisson, plutôt qu’individuellement, afin que le corps puisse tirer le meilleur parti de tout ce que la plante a à offrir.

Pour cette raison, si vous regardez les rapports de laboratoire de nos huiles de CBD, vous verrez qu’elles contiennent en fait de petites quantités de CBDa, ainsi que plus d’une centaine d’autres composés qui ne sont pas testés.

Donc si vous cherchez à ajouter du CBDa à votre régime alimentaire, tout ce que vous avez à faire est de trouver une huile de CBD à spectre complet de bonne qualité provenant d’une source fiable, comme l’huile de Bunny CBD !

Que faut-il en conclure ?

Le CBDa est le précurseur chimique du CBD, mais il est toujours présent dans les huiles et produits CBD à spectre complet.

Essayer d’identifier quel cannabinoïde est le meilleur, de manière isolée, n’apportera pas beaucoup de progrès.

Essayez plutôt de tirer parti de tout ce que la plante de cannabis peut offrir à votre corps et faites confiance à dame nature pour savoir ce qu’elle fait.

Si vous n’êtes toujours pas sûr de savoir si le CBD vous convient, nous sommes toujours prêts à répondre à vos questions, alors n’hésitez pas à nous contacter et nous ferons de notre mieux pour vous aider.

Publié le Laisser un commentaire

Les bénéfices des terpènes de CBD

Définition des terpènes de CBD, avantages, définitions

Comment se définissent les terpènes ?

Les terpènes sont des composés organiques odorants que l’on trouve dans le chanvre et d’autres plantes. Ils se lient à des récepteurs dans le corps humain et présentent un certain nombre d’avantages pour la santé. Les terpènes sont aussi responsables de l’arôme et des saveurs de certains produits CBD dérivés du chanvre et influencent ses effets en interagissant avec les cannabinoïdes.

Les terpènes dérivés du chanvre sont formés à l’intérieur des trichomes du cannabis, et leur présence relative est directement affectée par le spectre et l’intensité de l’exposition à la lumière. Les profils terpéniques varient d’une plante de chanvre à l’autre, influençant leurs profils aromatiques uniques. Des plantes de chanvre différentes produiront ainsi des parfums distincts basés sur leur mélange unique de terpènes.

Qu’est-ce que les terpènes dans le CBD ?

Si vous avez déjà senti l’odeur de plantes particulièrement aromatiques comme la lavande, vous avez rencontré des terpènes. Les terpènes sont des composés aromatiques qui créent l’odeur distincte de nombreuses plantes comme le cannabis, le pin, la lavande et les oranges.

Cependant, la création de l’arôme du chanvre et d’autres plantes n’est pas le seul but de ces produits chimiques importants. Les terpènes ont une fonction protectrice pour la plante et peuvent également offrir certains avantages pour la santé du corps humain.

Pourquoi les plantes produisent-elles des terpènes ?

Chez certaines plantes, les terpènes servent à attirer les pollinisateurs ou à repousser les prédateurs, tels que les insectes ou les animaux en quête de nourriture. Les terpènes jouent également un rôle protecteur, en aidant la plante à se remettre des dommages subis, tandis que d’autres font partie du système immunitaire de la plante pour éloigner les germes nuisibles.

Les différents types de terpènes

Il existe de nombreux types distincts de terpènes, chacun ayant un profil aromatique et une fonction uniques. Voici quelques-uns des terpènes les plus courants que l’on trouve dans les plantes de chanvre :

Caryophyllène : Un terpène présent dans le chanvre, le caryophyllène est également présent dans le houblon, les clous de girofle et le romarin. Il dégage un arôme herbacé synonyme de ces plantes.

Humulène : Ce terpène est dominant dans le houblon. Il est également présent dans la sauge, le clou de girofle, le basilic, le poivre noir et le ginseng, et dégage un arôme “houblonné” correspondant.

Limonène : On le trouve le plus souvent dans les agrumes, auxquels il confère cette odeur d’agrume.

Linalool : Ce terpène est présent dans le bois de rose, la bergamote, la coriandre, la rose, le jasmin et la lavande. Il produit un arôme floral très agréable et est souvent utilisé dans les savons et les parfums.

Myrcène : Le plus souvent associé à l’arôme “terreux” caractéristique de la plupart des plantes de chanvre.

Ocimène : Produit un arôme fort, doux et herbacé. Une grande variété de plantes, y compris la menthe, les mangues, le basilic et les orchidées.

Pinène : Comme son nom l’indique, on le trouve couramment dans les pins et autres conifères. Le pinène est également responsable de l’arôme “pin” de certaines plantes de chanvre.

Terpinolène : On le trouve couramment dans les plantes connues pour leurs parfums agréables, comme le romarin, les conifères, les lilas et les pommes. Il crée un arôme frais d’herbes et d’agrumes.

Bisabolol : Ce terpène a été isolé pour la première fois de la Matricaria chamomilla (Asteraceae) au vingtième siècle et a depuis été identifié dans d’autres plantes aromatiques telles que Eremanthus erythropappus, Smyrniopsis aucheri, Vanillosmopsis species, et Salvia runcinata.

Il faut finalement savoir que chaque extrait de chanvre possède une empreinte phtyo-chimique unique, qui comprend des appariements uniques entre cannabinoïdes et terpènes au sein de chaque production. Nous nous efforçons (avec nos producteurs) d’assurer la reproductibilité et la cohérence de nos extraits de chanvre afin que vous ne soyez jamais déçus du résultat.

Quels sont les avantages des terpènes :

Alors, quels sont les avantages des terpènes pour l’Homme ? Il a été démontré que les terpènes coopèrent avec le système endocannabinoïde, ou SCE, ainsi qu’avec les systèmes immunitaires, nerveux et gastro-intestinal. Les terpènes aident également d’autres molécules de cannabis à produire les effets désirés. C’est ce qu’on appelle l’effet d’entourage, et c’est la raison pour laquelle ces composés aromatiques sont devenus si importants dans la recherche sur le cannabis.

Il existe de nombreux avantages potentiels pour la santé associés aux terpènes, mais la plupart des recherches menées jusqu’à présent sont basées sur des études animales et de laboratoire. Des recherches supplémentaires sont nécessaires pour comprendre pleinement le rôle des terpènes sur la santé des êtres humains.

Voici quelques-uns des avantages potentiels qu’offrent les terpènes :

Le bêta-caryophyllène a été caractérisé par les scientifiques comme étant à la fois un cannabinoïde et un terpène, car contrairement aux autres terpènes, il se comporte comme un cannabinoïde et active directement les récepteurs cannabinoïdes endogènes. Le bêta-caryophyllène est abondant dans la plante de chanvre. Il a un large éventail d’actions bénéfiques potentielles, dont la plupart sont basées sur sa capacité à réduire l’inflammation.

L’humulène peut aussi être un anti-inflammatoire efficace, comme l’indiquent des recherches préliminaires.

Le limonène est le deuxième terpène le plus courant dans la nature et est également utilisé dans une variété de produits, tels que les produits de nettoyage et les parfums. Il pourrait offrir un effet synergique avec le CBD pour réduire l’anxiété occasionnelle et améliorer globalement l’humeur, selon des recherches préliminaires. On le retrouve particulièrement dans des fleurs comme la Lemon Haze.

Le linalol peut avoir des propriétés anticonvulsivantes et sédatives. On a également constaté qu’il inhibe la croissance de certains champignons.

Le myrcène est le terpène le plus répandu dans le cannabis. Il est connu pour avoir un fort effet sédatif, et peut également être un anti-inflammatoire efficace. Une étude menée en 2015 sur des modèles de culture cellulaire a indiqué que le myrcène pourrait contribuer à ralentir la dégradation du cartilage et que ses effets sur l’arthrose devraient faire l’objet de recherches plus approfondies.

L’ocimène peut agir comme un anti-inflammatoire et peut s’avérer avoir des propriétés antivirales et antifongiques*

Le pinène peut également avoir des propriétés anti-inflammatoires. Il a été démontré qu’il interagit avec les récepteurs GABAA, ce qui pourrait favoriser un sentiment de calme.

Si vous êtes intéressé par un produit CBD de qualité supérieure dérivé du chanvre avec des terpènes, n’hésitez pas à consulter notre boutique en ligne.

Pour toutes questions, vous pouvez aussi contacter notre équipe.

Publié le Laisser un commentaire

Comment utiliser le CBD pour l’anxiété

Le cannabidiol, CBD, est réputé bénéfique pour de nombreux problèmes de santé, dont l’anxiété. L’anxiété est un trouble mental grave et très courant qui peut affecter la vie des gens, au quotidien. Qu’il s’agisse d’un sentiment occasionnel ou d’un trouble psychiatrique, la recherche trouve des résultats très prometteurs lors de l’administration de CBD aux personnes affectées par l’anxiété.  

La plupart des personnes qui utilisent l’huile de CBD pour leur anxiété trouvent qu’elle est très efficace dans le traitement de leur état. Ils soulignent qu’il s’agit d’une bonne alternative aux médicaments sur ordonnance, car les effets secondaires sont minimes et généralement tolérables.

Quels sont les avantages de l’utilisation du CBD pour l’anxiété ?

Les avantages potentiels du CBD, pour tous les types d’anxiété, sont observés dans de nombreuses recherches. Le NIDA (National Institute on Drug Abuse) associe le CBD à une diminution des niveaux de stress. D’autres études ont montré une réduction des symptômes comportementaux et physiologiques liés à l’anxiété lors de l’administration de CBD.

Parmi les autres avantages, citons :

Apaisant et relaxant

Le CBD joue un rôle important dans l’activité de récepteurs spécifiques du cerveau et du système nerveux central (récepteurs CB1) qui contrôlent la libération de neurotransmetteurs. En conséquence, le corps se sent plus calme et plus à l’aise. Le Journal of Alternative and Complementary Medicine explique comment la CBD active les récepteurs CB1 et améliore ainsi la mémoire, les fonctions cognitives et la perception sensorielle.

Amélioration de l’humeur

Le CBD peut affecter vos niveaux de sérotonine en mieux. Cela peut conduire à un état d’esprit plus heureux et moins dépressif.

Amélioration du sommeil

Le CBD peut contribuer à améliorer la qualité de votre sommeil, à réduire l’insomnie et à réguler votre cycle veille sommeil. En conséquence, vous vous réveillerez plus énergique et moins

Moins de pensées distrayantes

Le CBD possède des propriétés antidépresseurs en plus de ses bienfaits sur l’anxiété.

Une meilleure sensation de bien-être

Le CBD est impliqué dans de nombreuses voies différentes qui peuvent améliorer le sentiment de bien-être d’une personne. En dormant bien, en se sentant plus à l’aise mentalement et en fonctionnant correctement pendant la journée, vous pouvez finalement améliorer la qualité de votre vie.

Réduction de la dépendance aux médicaments

Vous aurez moins besoin (ou cesserez complètement) d’utiliser des médicaments contre l’anxiété qui peuvent avoir des effets secondaires indésirables. 

Quels sont les effets secondaires de l’utilisation de l’huile de CBD pour l’anxiété ?

Le CBD est considéré comme un supplément “sûr”. Certaines personnes peuvent ressentir des effets secondaires mineurs comme la diarrhée, fatigue, des changements d’appétit ou des fluctuations de poids sans raison apparente. Si vous vous sentez somnolent après avoir pris du CBD, il est préférable de ne l’utiliser que la nuit.

Le CBD peut avoir certaines interactions médicamenteuses. Veuillez consulter votre médecin avant de commencer à prendre du CBD, si vous utilisez des médicaments. Par exemple, le CBD, tout comme le pamplemousse, peut interagir avec les anticoagulants. Si vous souhaitez commencer à prendre du CBD, ne prenez pas vous-même la décision d’arrêter tout médicament que vous prenez.

 Si le CBD peut être très bénéfique pour la plupart des personnes souffrant d’anxiété, il peut ne pas convenir à tout le monde. L’anxiété est un symptôme à multiples facettes dont les causes profondes sont multiples et il n’existe jamais de médicament unique pour la traiter.

De nombreux Français partagent leurs commentaires positifs sur l’huile de CBD pour l’anxiété : ils se sentent beaucoup mieux. Alors que certains préfèrent recourir aux médicaments ou aux suppléments conventionnels, d’autres se tiennent à l’écart des effets secondaires qui accompagnent ces médicaments : c’est alors que le CBD devient une solution naturelle possible avec le moins d’effets secondaires possible. 

Comment le CBD agit-il sur l’anxiété ?

Le mécanisme exact par lequel le CBD aide à lutter contre l’anxiété et la dépression est encore à l’étude. Plusieurs études explorent les différentes façons dont cette substance chimique simple, dérivée des plantes de chanvre et de marijuana, agit sur le corps.

Sur la base des preuves actuellement disponibles, les chercheurs pensent que les effets anti-anxiété du CBD résultent de son action sur les récepteurs 5-HT1A du système sérotoninergique. Ces récepteurs modulent l’activité de la sérotonine dans l’organisme et influent donc sur l’humeur, le bien-être mental, la pression artérielle, le rythme cardiaque et l’appétit.

Comme mentionné précédemment, le CBD peut stimuler indirectement les CB1 et CB2, deux neurotransmetteurs majeurs. Mais, contrairement au tétrahydrocannabinol (THC) que l’on trouve dans la marijuana et qui peut se lier directement au CB1, provoquant ainsi une sensation d’euphorie, le CBD n’a pas une telle affinité de liaison avec le même trou de serrure sur le CB1 ; il a plutôt une action de liaison avec un récepteur différent sur le CB1 que le THC.

Le résultat est donc une guérison sans sensation de défonce. 

L’effet positif du CBD sur l’anxiété peut également être dû à son impact sur un système endocannabinoïde qui fonctionne mal. Cela peut contribuer au bon fonctionnement de leur système endocannabinoïde en stimulant la production d’endocannabinoïdes.

Comment puis-je utiliser l’huile de CBD pour l’anxiété ?

La plupart des gens aiment utiliser des huiles ou des bonbons au CBD pour leur anxiété. Ce sont les façons les plus courantes de prendre du CBD.

Pour les huiles, il est toujours recommandé de commencer par une faible dose et d’augmenter lentement. “Commencez à faible dose et allez-y lentement” est une bonne phrase à retenir. Écoutez votre corps et remarquez tout signe qu’il peut vous indiquer. 

Certains préfèrent commencer par une dose initiale de 5 mg de CBD, tandis que d’autres commencent par une dose quotidienne de 20 à 25 mg de CBD pour commencer à remarquer des changements dans leurs symptômes d’anxiété. Les formes sévères et persistantes d’anxiété peuvent nécessiter des doses plus élevées.

Vous pouvez également utiliser des capsules de CBD. Veillez simplement à vérifier sur le flacon la teneur en mg de CBD de chaque capsule avant de la prendre pour la première fois. Si vous avez un problème de santé ou une préoccupation quelconque, il est recommandé de consulter votre médecin avant d’adopter l’huile de CBD comme solution naturelle contre l’anxiété.

Dans certains cas, l’utilisation de terpènes peut fonctionner en synergie avec le CBD pour l’anxiété. Ces substances chimiques, comme le limonène et le linalol, peuvent accentuer l’effet du CBD pour traiter l’anxiété.

En conclusion, le CBD est un composant naturel qui prouve ses bienfaits sur les problèmes de santé (l’anxiété et la dépression). Bien qu’il soit considéré comme un produit chimique sûr, certains peuvent ressentir des effets secondaires très mineurs comme la fatigue ou la diarrhée. Si vous prenez des médicaments, consultez votre médecin avant de commencer à prendre du CBD. Que vous le preniez sous forme de d’huile ou de bonbon, le CBD peut contribuer à améliorer votre bien-être et à stimuler votre santé mentale.

Publié le Un commentaire

Que se passe-t-il lorsque vous mélangez du CBD et de l’alcool ?

Récemment, le cannabidiol, ou CBD, semble apparaître partout. Des huiles corporelles et des baumes à lèvres aux barres protéinées et même à la bière. Mais le mélange de CBD et d’alcool est-il sans danger ? La réponse est peut-être plus compliquée que vous ne le pensez. 

Les effets du CBD

Le cannabidiol (CBD) est un composé naturel présent dans les plantes de cannabis aux côtés du tétrahydrocannabinol (THC), un ingrédient actif du cannabis. Contrairement au THC, cependant, le CBD n’a pas de propriétés psychoactives, ce qui signifie qu’il ne provoque pas de sensation de défonce. 

Si le cannabis a été utilisé à diverses fins médicinales par le passé, les scientifiques n’ont commencé que récemment à explorer les produits à base de CBD et leurs propriétés. En fait, les scientifiques ont identifié un système de récepteurs dans notre corps appelé système endocannabinoïde (ECS), qui est largement responsable du maintien de l’équilibre interne du corps. Les recherches actuelles suggèrent que le CBD pourrait avoir des effets bénéfiques sur la santé, notamment en ce qui concerne l’anxiété, la gestion de la douleur et même l’amélioration de la santé de votre peau. 

Tout le monde ne réagit pas de la même manière au CBD, et ce parce que les humains ont une variété de mutations génétiques qui changent la façon dont l’individu réagit au CBD. La manière exacte dont notre corps réagit au CBD est encore à l’étude. 

Les effets de l’alcool

L’alcool a été consommé tout au long de l’histoire, et aujourd’hui, nous avons plus d’options que jamais lorsqu’il s’agit de prendre un verre. L’alcool n’affecte pas tout le monde de la même manière, et les personnes qui boivent plus fréquemment sont plus susceptibles de pouvoir boire davantage. Les différents types d’alcool ont également un impact différent sur votre corps. Les différents types d’alcool comprennent la bière, le vin et les alcools forts tels que la vodka, la tequila, le rhum, le whisky et le moonshine. 

Recherches antérieures sur le CBD et l’alcool

Une étude publiée en 1979 dans le Journal of Psychopharmacology a examiné dix volontaires qui ont reçu soit du CBD et de l’alcool, soit de l’alcool et un placebo, soit du CBD et du jus d’orange, soit de l’alcool seul. Les résultats ont révélé que les participants qui avaient pris du CBD et de l’alcool présentaient un taux d’alcoolémie plus faible, mais qu’il n’y avait pas de différences notables dans les capacités motrices. 

Alors, que se passe-t-il quand on mélange CBD et alcool ?

Les réponses varient en fonction de plusieurs facteurs, notamment : 

Votre tolérance à l’alcool

Certaines personnes sont très sensibles à l’alcool et ressentiront des effets profonds et à long terme après un seul verre. D’autres personnes peuvent boire plusieurs verres sans se sentir significativement affaiblies. 

L’alcool de votre choix

Lorsque l’on compare les boissons alcoolisées, elles ne sont pas toutes égales, et leurs effets non plus. Par exemple, si vous choisissez de prendre un verre de bière, les effets peuvent être différents de ceux d’un verre de vin ou même d’un verre de scotch. Votre propre expérience du type d’alcool et votre expérience de la consommation jouent également un rôle. 

Par exemple, si vous buvez une bière avec du cannabis, les effets seront probablement minimes. Cependant, supposons que vous buviez plusieurs bières, une bouteille de vin ou d’autres types d’alcools forts en grande quantité. Dans ce cas, vous êtes plus susceptible de ressentir des effets profonds qui non seulement dureront plus longtemps, mais pourront également avoir un impact sur votre expérience avec le CBD. 

Votre quantité d’alcool

Quel que soit le type d’alcool que vous choisissez de consommer en le mélangeant avec du CBD, la quantité a son importance. Bien sûr, vous pouvez choisir de la bière ou du vin parce que le pourcentage d’alcool est relativement faible. Cependant, si vous consommez plusieurs packs de six bières ou plusieurs bouteilles de vin, vous risquez de ressentir une sensation d’ivresse similaire à celle que vous éprouveriez en buvant plusieurs verres d’alcool fort ou de nombreux shots. 

Votre sensibilité au CBD

Comme pour l’alcool, certaines personnes sont plus tolérantes au CBD, et d’autres le sont moins. Votre sensibilité au CBD peut dépendre d’une variété de facteurs, comme la génétique et l’utilisation antérieure de CBD. 

Votre choix de CBD

Si le CBD peut être isolé sous forme d’huile, de teinture ou même d’additif alimentaire, il peut également être apprécié en vaporisant ou en fumant du cannabis. Si vous choisissez d’apprécier le CBD par le biais du cannabis, vous ressentirez probablement aussi un high dû au THC, ce qui peut entraîner des effets supplémentaires. 

Votre biologie individuelle

Cela inclut votre tolérance au CBD et votre tolérance à l’alcool. 

Votre capacité à tolérer le CBD et l’alcool ensemble dépendra de votre tolérance aux deux substances. Par exemple, si vous êtes sensible à l’alcool et que vous avez bu plusieurs verres, vous pourriez vous sentir ivre. Cela ne signifie pas que le CBD n’est pas efficace ; cela signifie simplement que vous avez plus d’alcool dans votre organisme et que vous le ressentez avant toute autre chose. D’autre part, certains types d’huiles de CBD peuvent vous faire sentir plus sobre. 

À l’inverse, si vous êtes sensible au CBD ou si vous choisissez de consommer du CBD sous forme de cannabis, qui contient également du THC, vous pouvez vous sentir plus fort en mélangeant les deux. 

Quand en parler à un médecin

Si vous utilisez le CBD pour traiter un problème médical, vous devez toujours demander à votre médecin s’il est possible de le mélanger. Encore une fois, les effets du mélange de CBD et d’alcool ne sont pas très bien connus. Cependant, des études ont fourni aux professionnels de la santé certaines données, et votre médecin pourrait être en mesure d’anticiper ou du moins d’avoir une idée de la façon dont le CBD et l’alcool pourraient se mélanger. 

Conseils de sécurité à garder à l’esprit

S’il vous arrive de mélanger du CBD et de l’alcool, il y a quelques conseils à garder à l’esprit: 

Assurez-vous d’être en sécurité : Cela signifie que vous devez vous assurer d’être entouré de personnes en qui vous pouvez avoir confiance, surtout si vous mélangez pour la première fois. De même, vous voudrez parler à votre médecin si vous prenez du CBD pour un problème de santé. 

Commencez doucement : les réactions croisées étant variables, veillez à y aller doucement avec le CBD et l’alcool lorsque vous commencez à mélanger les deux substances. Il est préférable de se sentir un peu moins bien que d’être submergé. 

À retenir :

Le mélange d’alcool et de CBD peut être délicat.

La science a une compréhension limitée de la façon dont le CBD et l’alcool vont réagir ensemble. 

Votre réaction individuelle dépend de divers facteurs, comme votre tolérance à l’alcool et la façon dont vous choisissez d’injecter le CBD.